Posts Tagged ‘Batailles historiques’

1914, couleurs de l’incendie. 1914, colors of the fire

Posted on June 3rd, 2018 under , . Posted by

1914, une vieille photo, retrouvée récemment, en noir et blanc témoigne d’intenses combats…1914, an old photo, recently found , in black and white shows intense fighting …Alors, en couleur, revivons ce début d’incendie qui bientôt embrasera toute l…

1684, un bastion en pleine tempête…A stronghold in the storm.

Posted on May 21st, 2018 under , . Posted by

Le bastion. Mes Prussiens. Et la tempête qui arrive…The bastion. My Prussians. And the storm coming …Une  tempête aux multiples visages. Cavaliers des steppes, Sipahis, Delhis et Akinjis…A storm with many faces. Steppes Riders, Sipahis,…

1777, Saratoga!

Posted on April 29th, 2018 under , . Posted by

“Come on boys, we must hold the line, for the King!””Come on boys, we must attack their lines…and put them out for Liberty!”Derrière les gabions, quelques pièces d’artillerie, les ennemis en ligne de mire.Behind the gabions some guns, the enemies in …

1809, Eckmühl!

Posted on April 1st, 2018 under , . Posted by

Rally! Alles gegen Napoleon!Bonjour à tous,Après sa défaite de 1805 l’Autriche ne songe plus qu’à la revanche.En ce 22 avril 1809 l’Archiduc Charles est confiant. Plus que dans la réalité. Il dispose en effet des 12 bataillons de grenadiers d…

1685…A rampart against the Janissaries… Un rempart contre les Janissaires…

Posted on March 13th, 2018 under , . Posted by

We waited for them in the early morning …On les a attendu dès le petit matin…Depuis notre double rangée de fortifications.From our double row of fortifications.La première ligne, devant les murailles, histoire de placer nos canons de manière effica…

Riflemen on Youtube!

Posted on March 7th, 2018 under , . Posted by

Bonjour à tous,Et bien c’est fait j’ai ouvert une petite chaîne Youtube,Avec quelques vidéos que certains ont déjà vues…La toute dernière, ce Pacha qui donne ses ordres, vous la verrez dans le prochain rapport de bataille, dans quelques jou…

1342, Vannes.

Posted on February 23rd, 2018 under , . Posted by

Camp of the besiegers…Feasting, bawdy songs and rest.Camp des assiégeants…Ripaille, chansons paillardes et repos.Soudain, un guetteur aviné pose son amphore de vin (français) déjà à moitié vide et aperçoit…Suddenly, an avowed watchman p…

1866, nach Sadowa!

Posted on February 9th, 2018 under , . Posted by

Hier sind sie!Gott mit uns, verdammte Sachsen!Bonjour à tous,La Bavière comme théâtre ce jour. Les acteurs?Les Prussiens de Serge s’avancent vers nos positions défensives.Nous, c’est le Saxon Christophe et l’Autrichien Phil.La musique? Wagner, bie…

PRIMVS AVGVSTVS

Posted on February 2nd, 2018 under , . Posted by

VAE VICTIS!Ave!Rome ne s’est pas faite en un jour alors traversons le temps…Journée compétition, VII joueurs, III tables à différentes époques et IV parties à jouer.César vs les Gaulois, Rome face à Pyrrhus, à Carthage.Rome was not made in a day so l…

1684-A la neuvième heure le Raab tu franchiras ! At the ninth hour the Raab you will cross!

Posted on January 20th, 2018 under , . Posted by

♫ Sweet Polish melody in the morning sun for the awakening of the troops ☼♫ Douce mélodie polonaise au soleil du matin pour le réveil des troupes.☼Un peu plus loin…C’est un grand jour pour la Sublime Porte, faites chanter la poudre!A little…

1914, Souvenirs d’un Poilu dans les Flandres….memories of a Poilu in Flanders….

Posted on January 6th, 2018 under , . Posted by

At the dawn of the third day the roar of an engine tears the silence ……Our reconnaissance aircraft flew over the German lines.A l’aube du troisième jour le vrombissement d’un moteur déchire le silence…Notre avion de reconnaissance a survolé les l…

1811, la destinée du capitaine Barrit en Espagne…The destiny of Captain Barrit in Spain …

Posted on December 17th, 2017 under , . Posted by

In the evening of battle, the paramedics are busy, the day was bloody … Captain Barrit, injured in the leg is refreshed… But will he be saved?Soir de bataille, les ambulanciers s’activent, la journée fut sanglante…Le capitaine Barrit, blessé à la…

1811, la destinée du capitaine Barrit en Espagne…The destiny of Captain Barrit in Spain …

Posted on December 17th, 2017 under , . Posted by

In the evening of battle, the paramedics are busy, the day was bloody … Captain Barrit, injured in the leg is refreshed… But will he be saved?
Soir de bataille, les ambulanciers s’activent, la journée fut sanglante…Le capitaine Barrit, blessé à la jambe est désaltéré…Mais pourra-t-il être sauvé?

Quelques escadrons du 8ème hussards débutèrent cette journée par un travail de reconnaissance, les Espagnols se cachent partout dans cette région.
Some squadrons of the 8th hussars began this day with a reconnaissance work,
 the Spaniards are hiding everywhere in this region.

Les premiers Espagnols visibles s’étaient retranchés en haut d’une colline, autour de l’Eglise.
The first visible Spaniards were entrenched at the top of a hill around the Church.
Bonjour à tous,
Offensive française en ce jour sur des positions 
tenues par des Espagnols…en attendant les renforts Britanniques.
Les Français sont joués par Dimitri, Christophe, Benoit et Serge.
En face, Cédric, Ronie et moi même, impatients de voir les colonnes de renforts.
Hello everyone,
French offensive in this day on positions
held by Spaniards … while waiting for the British reinforcements.
The French are played by Dimitri, Christophe, Benoi and Serge.
Opposite, Cedric, Ronie and myself, impatient to see the columns of reinforcements.
Dimitri envoya très vite à l’assaut sa division d’infanterie française. La colline est prise après une ascension difficile, c’est ici qu’un boulet a emporté la jambe gauche du capitaine Barrit.
Dimitri quickly sent his French infantry division to the assault. The hill is taken after a difficult climb, during which a cannonball took away captain Barrit’s left leg.

Les barricades franchies, les Français pourront lire une dédicace 
sur la façade de l’église…La journée s’annonce longue et sanglante…
The barricades crossed, the French can read a dedication on the facade 
of the church … The day’s going to be long and bloody …
De l’autre côté de la table, Ronie voit lui aussi arriver les Français, menés par Benoit. Il a eu le temps de détruire le pont, les Français devront se mouiller…et perdre du temps.
On the other side of the table, Ronie also sees the arrival of the French, led by Benoit. He had time to destroy the bridge, the French will have to get wet … and waste time.

Infatigables, nos artilleurs se démèneront toute la journée pour ralentir l’occupant. Fuego!”
Untiring, our gunners will struggle all day to slow down the occupant.Fuego!”

Car nous attendions les renforts promis de nos alliés Britanniques et Portugais…
♫ Et bientôt, au loin, la mélodie des cornemuses…♪
Because we were waiting for the promised reinforcements of our British and
 Portuguese allies … ♫ And soon, in the distance, the melody of the bagpipes … ♪
Les renforts arrivent en colonne de marche, bien tard, sous l’œil de leur généraux.
The reinforcements arrive in march columns, very late, under the eye of their generals.

Cavalerie britannique et infanterie Portugaise forment la deuxième colonne…mais ils croisent déjà les Espagnols en déroute…le ciel s’assombrit. Mais rápido, mais rápido!”
British cavalry and Portuguese infantry form the second column … but they already cross the Spanish rout … our sky’s darkenning. Mais rápido, mais rápido!”

Aie, les Espagnols sont de moins en moins nombreux, tués, morts ou en fuite et les Français traversent la rivière…A un contre trois notre défaite est maintenant presque certaine…
Ouch, the Spanish are fewer and fewer, killed, dead or on the run and the French cross the river … At one against three our defeat is now almost certain …
Les vautours français se ruent sur nos lignes, ils veulent s’attribuer les mérites d’une victoire déjà à moitié acquise devant l’Empereur, les lauriers sont prêts…
The French vultures rush on our lines, they want to claim the merits of a victory already half acquired in front of the Emperor, the laurels are ready …
La journée est déjà avancée lorsque les lignes britanniques se forment, elles progressent mais au même moment les Espagnols craquent, les homards se retrouvent submergés!
The day is already advanced when the British lines are formed, they progress but at the same time the Spanish crack, lobsters are submerged!
Les Français souffrent, le feu britannique est dévastateur, mais à un contre trois nous devons nous replier…6 points de victoire à 2, victoire française!
The French suffer, the British fire is devastating, but at one against three we must fall back … 6 victory points to 2, French victory!
Le ciel, porteur de nuages menaçants, semble annoncer que la bataille n’est pas finie, les Chasseurs de Catalogne sont déjà prêts, comme tant d’autres…mais c’est une autre histoire!
The sky, carrying threatening clouds, seems to announce that the battle is not over, the “Cazadores de Cataluña” are already ready, like so many others … but that’s another story!
Merci, je vous souhaite une excellente fin d’année…et rendez-vous en 2018!

Thanks, I wish you a happy end of year…and rendez-vous to 2018!

Phil.

Ah oui, j’oubliais…Pour ceux qui se soucient du sort du capitaine Barrit, ayant perdu sa jambe il fut éloigné du front, et a petit à petit repris goût à la peinture, son ancienne passion…

Oh yes, I forgot … For those who care about the fate of Captain Barrit, having lost his leg he was away from the front, and gradually resumed his painting, his old passion …
Quelque part en Catalogne, un petit tableau poussiéreux orne le mur d’un château, seul témoin connu du passage du capitaine Barrit et de ses rêves oubliés de château en Espagne…
Somewhere in Catalonia, a small dusty painting adorns the wall of a castle, the only known witness of Captain Barrit’s passage and his forgotten castle dreams in Spain …

♫ Ainsi peignait le capitaine Barrit
Le cœur en fièvre et le corps démoli
Avec cette formidable envie de vie
Ce rêve en nous c’était son cri à lui ♪

Welcome to Michael, Lalstair, John, Bill and Peter.

A l’année prochaine…See you on 2018…Nos vemos en 2018…

Phil…

1870, Beaumont.

Posted on December 3rd, 2017 under , . Posted by

Ardennes, morning sun on August, 30, the nightmare began at 9am …
Ardennes, soleil du matin en ce 30 août, le cauchemar a commencé dès 9h…

Branle bas le combat, rassemblement, nous sommes bombardés!
Rally, hurry up, we are bombarded!

“Colonel, que voyez-vous? C’est juste un bombardement ou doit-on s’attendre à une attaque Prussienne?”
“Colonel, what do you see? Is it just a bombing or should we expect a huge Prussian attack?”
“Mon général, c’est une vraie offensive…et ils sont nombreux!”
“General, it’s a real offensive … and there are many!”
Bonjour à tous,
Offensive prussienne donc sur Beaumont dans les Ardennes en ce 30 août 1870.
L’ Armée de la Meuse, les Prussiens, sont joués par Christophe, Dimitri, Serge et Alex.
En face, le 5ème corps du général de Failly, joué par Cédric, Thierry et moi-même.


Hello everyone,
Prussian offensive therefore on Beaumont in the Ardennes on August 30, 1870.
The Army of the Meuse, the Prussians, are played by Christophe, Dimitri, Serge and Alex.
Opposite, the 5th crops of General de Failly, played by Cédric, Thierry and myself.



Dès 7h, le maréchal Mac-Mahon traverse Beaumont-en-Argonne, donne l’ordre à de Failly de marcher sur Mouzon pour y franchir la Meuse sous la protection du 12e corps. Mais les troupes sont épuisées et sans ravitaillement depuis trois jours…On peut bien attendre le convoi de vivres, aucun ennemi n’est signalé à proximité. Quand les premiers coups de canons prussiens retentissent, les hommes mangent la soupe…

At 7am, Marshal MacMahon crosses Beaumont, orders de Failly to march on Mouzon to cross the Meuse under the protection of the 12th corps. Failly points out that his troops are exhausted and without food for three days … We can wait for the convoy of food, no enemy is reported nearby. When the first shots of Prussian cannons sound, men eat the soup …
Pas le temps de finir la soupe, zouaves et infanterie de ligne se positionnent précipitamment  pour accueillir le tsunami prussien.
No time to finish the soup, Zouaves and line infantry are positioning themselves hastily to welcome the Prussian tsunami.
Serge dirige les opérations sous les yeux de ses alliés Dimitri, auteur du scénario, et Alex.
En face c’est la soupe à la grimace pour Cédric, Thierry et moi-même.
Serge leads the operations under the eyes of his allies Dimitri, author of the scenario, and Alex. Fancing them, Cédric, Thierry and myself already doubts…
Le nuage de tirailleurs cache un impressionnant dispositif et notre soupe a déjà un goût amer.
The sharpshooters’s cloud hides an impressive device and our soup has already a bitter taste.
Tour 2, il nous faut tenir le carrefour…Des renforts sont prévus, mais des deux côtés…
Turn 2, we must hold the crossroads … Reinforcements are planned, but on both sides …

Notre colonne de secours arrive. J’ai la lourde tâche de diriger la brigade Villeneuve, chargée de retarder les renforts ennemis…à 1 contre 4!
Our rescue column ‘s coming. I have the heavy task of controlling Villeneuve brigade, in charge of delaying the enemy reinforcements…at 1 vs 4!
Au centre, le général d’Alvensleben et le Prince Royal de Saxe en personne, confiants, dirigent l’offensive vers le village de Beaumont.
In the center, General Alvensleben and the Royal Prince of Saxony in person, confident, lead the offensive towards the village of Beaumont.
Tous les moyens sont bons pour les retarder, nos tirailleurs sont vaillants et se sacrifient…
All means are good to delay them, our tirailleurs are valiant and sacrifice themselves …

Courage retrouvé dans les archives des années plus tard…
Courage found in the archives some years later …

Fort heureusement pour nous, un orage aussi soudain qu’inespéré s’abat sur le champ de bataille, les tirs sont moins efficaces, la progression prussienne plus difficile et plus lente…
Fortunately for us, a storm as sudden as unexpected falls on the battlefield, shots are less effective, the Prussian progression more difficult and slower …


Mais déjà les nuages s’estompent…
But clouds are already fading …

Les braves gens, le sacrifice du 5ème cuirassiers (véridique) restera dans nos mémoires…
“Chaaaaaaaaaaaaaaaaaaaargez!”
The sacrifice of the 5th cuirassiers (truthful) will remain in our memories …
…Et dans les musées. Quelques cuirasses devaient 
ressembler à celle-ci…(Musée des armées, 1815).
… and in museums. Some cuirasses could
look like this … (Museum of Armies, 1815).

15h…3pm…

Beaumont, ses rues commerçantes, appréciées par de nombreux visiteurs…Prussiens…
Beaumont, its shopping streets, appreciated by many visitors … Prussians …

Dans les bois à l’est de Beaumont, farouche résistance de Thierry face aux attaques de Dimitri.
In the woods east of Beaumont, Thierry’s fierce resistance to Dimitri’s attacks.
L’orage a cessé, mais c’est maintenant une pluie de boulet qui s’abat sur Beaumont…
The thunderstorm has stopped, but it is now a rain of ball that falls on Beaumont …

16h30, les nuages se sont dissipés mais l’orage prussien gronde autour de Beaumont, que nous allons devoir évacuer, la retraite s’annonce inéluctable et difficile…
4:30 pm, the clouds have dissipated but the Prussian storm rumbling around Beaumont, that we will have to evacuate, the retreat will be inevitable and difficult …
Ardennes, soleil du soir, dernières charges prussiennes…Le cauchemar se poursuivra jusqu’à la prochaine bataille, très proche…Sedan, mais c’est une autre histoire!
Ardennes, evening sun, last Prussian charges … The nightmare will continue until the next battle, very close … Sedan, but that’s another story!
Merci à tous,

Bienvenue à l’Empereur!

1870, Beaumont.

Posted on December 3rd, 2017 under , . Posted by

Ardennes, morning sun on August, 30, the nightmare began at 9am …Ardennes, soleil du matin en ce 30 août, le cauchemar a commencé dès 9h…Branle bas le combat, rassemblement, nous sommes bombardés!Rally, hurry up, we are bombarded!”Colonel…

1687 – Ainsi volent les hussards – So fly the Hussars…

Posted on November 18th, 2017 under , . Posted by

In the cool morning, in the Hungarian plains, at the rhythm of the drum …
A la fraîcheur du matin, dans les plaines hongroises, au rythme du tambour…

…Et des sabots des chevaux…
… and hooves of horses …

…Ils se sont approchés de mon village, heureusement fortifié…
… They approached my village, fortunately fortified …
…mais tenu par de simples paysans, équipés de quelques mousquets mais surtout de piques.
… but held by simple peasants, equipped with some muskets…and many pikes.

L’inquiétude et la peur se lisaient sur le visage de mes hommes en ce matin frais.
Anxiety and fear were on my men’s faces in this fresh morning.

Inquiétude justifiée, leurs uniformes sont superbes, mais de voir les délices turcs de près n’est jamais bon signe…
Worry justified, their uniforms are superb, but seeing the Turkish delights up close is never a good sign …
Fort heureusement, j’avais moi aussi ma cavalerie…toutes ailes déployées ils volent au secours de mes miliciens accompagnés de leur stridente mélodie…
Fortunately, I too had my cavalry … all wings spread they fly to the aid of my militia accompanied by their strident melody…

A ce propos, je tiens à signaler le travail remarquable d’un de mes ancêtres, 
Philémon R., dessinateur Prussien méconnu de cette époque…
In this regard, I want to point out the remarkable work of one of my ancestors,
Philémon R., unknown Prussian draftsman of that time …

C’est grâce à ses dessins, parfois usés par le temps, que nous avons pu retracer cette bataille.
Thanks to his drawings, sometimes used by the time, that we could trace this battle.

Une bataille jouée par Serge le Tartare et Christophe le Turc,
Face à eux une coalition menée par moi-même.
Nous sommes en Europe centrale, à la fin du XVIIème siècle,
Au milieu d’une guerre bientôt surnommé…La Grande Guerre Turque…

A battle played by Serge the Tartare and Christophe the Turk,
Facing them a coalition led by myself.
We are in Central Europe at the end of the 17th century,
In the middle of a war soon nicknamed … The Great Turkish War …

La bataille, à 11h00. Les Turcs attaquent, points de victoire le village central et les pertes infligées à l’ennemi.
The battle, at 11:00. The Turks attack, victory points the central village and the losses inflicted on the enemy.

A droite, tout se passe au mieux, j’ai pu investir un hameau, et mes Hannovriens sont sereins.
On the right, everything’s going well, I have invested a hamlet, and my Hannovrians are serene.
Même si certains se font charger par les terribles Tartares.
Even if some are charged by the terrible Tartars.
Le centre, après quelques mouvements d’approche.
The center, after a few approaching moves…

Et bientôt les lignes de cavalerie se font face, menaçantes, provocantes, impatientes…
And soon the cavalry lines face each other, threatening, provocative, impatient …

Pendant que mon village est la proie de tirs intenses, mes milices ont bien du mal à tenir.
While my village is under intense fire, my militias are struggling to keep up.
Puis les corps à corps sont meurtriers, janissaires et miliciens s’entre tuent pendant 2 tours…
Then the melees are murderous, janissaries and militiamen kill each other for 2 turns …

2 tours qui me suffiront pour amener des renforts prussiens, la contre attaque est lancée!
2 turns that will be enough for me to bring Prussian reinforcements, the counterattack’s launched!

La situation en début d’après-midi : la marche turque est freinée, mais pas stoppée, et mes hussards, fatigués, sont laissés au repos à l’arrière.
The situation at the beginning of the afternoon: the Turkish march is slowed down, but not stopped, and my hussars, tired, are left in second line.

Mais au moment où tout se passait au mieux…”Colonel, schlechte Nachrichten!
But when everything was going well …Colonel, schlechte Nachrichten!

Verstärkungen kommen an!

Le Pacha adverse, haut en couleurs, m’avait en effet réservé une surprise de taille…
The opposing Pacha, colorful, had indeed a big surprise for me…
Une nouvelle aile entière de Tartares, féroces et véloces, se projette sur le centre…
A whole new wing of Tartars, ferocious and swift, is projected on the center …
Ajoutons à cela que depuis 3 tours mes Prussiens un moment fringants se font méchamment pilonner par d’énormes canons…et commencent sérieusement à douter de la victoire…
Add to that that since 3 rounds my Prussians – previusly dashing – are being viciously pounded by huge and impressive guns … and begin to seriously doubt the victory …
A moi d’engager mes ultimes réserves, le calibre n’est pas le même malheureusement.
My turn to engage my ultimate reserves, the caliber is not the same unfortunately.

Mais le sifflement des ailes de mes hussards, encore fatigués mais vaillants, fera son effet sur les Tartares qui finalement se replient après quelques charges.
But the hissing of the wings of my hussars, still tired but valiant, will have an effect on the Tartars who finally fall back after some charges.

C’est sur un bruit de tonnerre, le sabot de mes cuirassiers autrichiens, que s’achèvera cette partie, ils réussissent à mettre en déroute, non sans mal, les derniers Janissaires…
It is on a sound of thunder, the hoof of my Austrian cuirassiers, that this game will end, they succeed in routing, not without difficulty, the last Janissaries …
Dernier parchemin de mon ancêtre, qu’il a intitulé “Ainsi volent les hussards”…
Last parchment of my ancestor, which he titled “So fly the hussars” …

Voilà, les parchemins sont remis au grenier, les hussards s’envoleront 
peut-être vers d’autres victoires, un autre jour…pour une autre histoire.

Here, the scrolls are put back in the attic, the hussars may 
fly to other victories, another day … for another story.


Merci!

Phil.

1687 – Ainsi volent les hussards – So fly the Hussars…

Posted on November 18th, 2017 under , . Posted by

In the cool morning, in the Hungarian plains, at the rhythm of the drum …
A la fraîcheur du matin, dans les plaines hongroises, au rythme du tambour…

…Et des sabots des chevaux…
… and hooves of horses …

…Ils se sont approchés de mon village, heureusement fortifié…
… They approached my village, fortunately fortified …
…mais tenu par de simples paysans, équipés de quelques mousquets mais surtout de piques.
… but held by simple peasants, equipped with some muskets…and many pikes.

L’inquiétude et la peur se lisaient sur le visage de mes hommes en ce matin frais.
Anxiety and fear were on my men’s faces in this fresh morning.

Inquiétude justifiée, leurs uniformes sont superbes, mais de voir les délices turcs de près n’est jamais bon signe…
Worry justified, their uniforms are superb, but seeing the Turkish delights up close is never a good sign …
Fort heureusement, j’avais moi aussi ma cavalerie…toutes ailes déployées ils volent au secours de mes miliciens accompagnés de leur stridente mélodie…
Fortunately, I too had my cavalry … all wings spread they fly to the aid of my militia accompanied by their strident melody…

A ce propos, je tiens à signaler le travail remarquable d’un de mes ancêtres, 
Philémon R., dessinateur Prussien méconnu de cette époque…
In this regard, I want to point out the remarkable work of one of my ancestors,
Philémon R., unknown Prussian draftsman of that time …

C’est grâce à ses dessins, parfois usés par le temps, que nous avons pu retracer cette bataille.
Thanks to his drawings, sometimes used by the time, that we could trace this battle.

Une bataille jouée par Serge le Tartare et Christophe le Turc,
Face à eux une coalition menée par moi-même.
Nous sommes en Europe centrale, à la fin du XVIIème siècle,
Au milieu d’une guerre bientôt surnommé…La Grande Guerre Turque…

A battle played by Serge the Tartare and Christophe the Turk,
Facing them a coalition led by myself.
We are in Central Europe at the end of the 17th century,
In the middle of a war soon nicknamed … The Great Turkish War …

La bataille, à 11h00. Les Turcs attaquent, points de victoire le village central et les pertes infligées à l’ennemi.
The battle, at 11:00. The Turks attack, victory points the central village and the losses inflicted on the enemy.

A droite, tout se passe au mieux, j’ai pu investir un hameau, et mes Hannovriens sont sereins.
On the right, everything’s going well, I have invested a hamlet, and my Hannovrians are serene.
Même si certains se font charger par les terribles Tartares.
Even if some are charged by the terrible Tartars.
Le centre, après quelques mouvements d’approche.
The center, after a few approaching moves…

Et bientôt les lignes de cavalerie se font face, menaçantes, provocantes, impatientes…
And soon the cavalry lines face each other, threatening, provocative, impatient …

Pendant que mon village est la proie de tirs intenses, mes milices ont bien du mal à tenir.
While my village is under intense fire, my militias are struggling to keep up.
Puis les corps à corps sont meurtriers, janissaires et miliciens s’entre tuent pendant 2 tours…
Then the melees are murderous, janissaries and militiamen kill each other for 2 turns …

2 tours qui me suffiront pour amener des renforts prussiens, la contre attaque est lancée!
2 turns that will be enough for me to bring Prussian reinforcements, the counterattack’s launched!

La situation en début d’après-midi : la marche turque est freinée, mais pas stoppée, et mes hussards, fatigués, sont laissés au repos à l’arrière.
The situation at the beginning of the afternoon: the Turkish march is slowed down, but not stopped, and my hussars, tired, are left in second line.

Mais au moment où tout se passait au mieux…”Colonel, schlechte Nachrichten!
But when everything was going well …Colonel, schlechte Nachrichten!

Verstärkungen kommen an!

Le Pacha adverse, haut en couleurs, m’avait en effet réservé une surprise de taille…
The opposing Pacha, colorful, had indeed a big surprise for me…
Une nouvelle aile entière de Tartares, féroces et véloces, se projette sur le centre…
A whole new wing of Tartars, ferocious and swift, is projected on the center …
Ajoutons à cela que depuis 3 tours mes Prussiens un moment fringants se font méchamment pilonner par d’énormes canons…et commencent sérieusement à douter de la victoire…
Add to that that since 3 rounds my Prussians – previusly dashing – are being viciously pounded by huge and impressive guns … and begin to seriously doubt the victory …
A moi d’engager mes ultimes réserves, le calibre n’est pas le même malheureusement.
My turn to engage my ultimate reserves, the caliber is not the same unfortunately.

Mais le sifflement des ailes de mes hussards, encore fatigués mais vaillants, fera son effet sur les Tartares qui finalement se replient après quelques charges.
But the hissing of the wings of my hussars, still tired but valiant, will have an effect on the Tartars who finally fall back after some charges.

C’est sur un bruit de tonnerre, le sabot de mes cuirassiers autrichiens, que s’achèvera cette partie, ils réussissent à mettre en déroute, non sans mal, les derniers Janissaires…
It is on a sound of thunder, the hoof of my Austrian cuirassiers, that this game will end, they succeed in routing, not without difficulty, the last Janissaries …
Dernier parchemin de mon ancêtre, qu’il a intitulé “Ainsi volent les hussards”…
Last parchment of my ancestor, which he titled “So fly the hussars” …

Voilà, les parchemins sont remis au grenier, les hussards s’envoleront 
peut-être vers d’autres victoires, un autre jour…pour une autre histoire.

Here, the scrolls are put back in the attic, the hussars may 
fly to other victories, another day … for another story.


Merci!

Phil.

September 1914, a peaceful river…Sept 1914, une rivière paisible…Семь 1914 года, мирная река.

Posted on November 1st, 2017 under , . Posted by

L’état major russe organise la défense. Son point d’appui : la rivière. Нет снижение”
The Russian General Staff is organizing the defense. Its fulcrum: the river.Нет снижение”
A quelques kilomètres l’état major allemand s’organise lui aussi. Im Angriff!”
A few kilometers away the German General Staff is also taking decisions..Im Angriff!”

Les Allemands s’appuient, eux, sur le rail et la route pour accueillir les renforts.
The Germans rely on the rail and road to accommodate the reinforcements.
Car il leur faudra beaucoup d’hommes pour vaincre mes Russes, prêts derrière les berges.
Because they will need many men to defeat my Russians, ready behind the banks.

Et en retrait de ces berges, je dispose de deux atouts de poids. Du lourd, du très lourd!
And set back from these banks, I have two trump cards. Heavy, very heavy!

Bonjour à tous. Nous sommes aujourd’hui en 1914, quelque part en Pologne.
Une guerre vient de commencer, la première à embraser le monde entier.
Pour l’instant c’est autour d’une rivière que parleront les armes.
D’un côté de cette rivière les Allemands joués par Serge et Christophe.
Sur l’autre rive je joue les Russes…Deux ponts, deux objectifs…
Пойдем!
Hello everyone. Today we are in 1914, somewhere in Poland.
A war has just begun, the first to blaze the whole world.
For the moment it is around a river that will speak the arms.
On one side of this river the Germans played by Serge and Christophe.
On the other bank I play the Russians…Two bridges, two objectives…
Пойдем!

Le plan allemand, objectifs les ponts, je gagne la partie si j’en tiens encore un à la fin…
The German plan, bridges are the objectives, I win the game if I still have one at the end …

Les premiers mouvements allemands. Même à travers bois, nos canons causent des dégâts…
The first German movements. Even through the trees, our cannons cause damage …
Et certains essaient même de progresser en terrain découvert…Les trous d’obus prolifèrent!
And some even try to progress in open terrain … The holes of shells proliferate!
Au centre mon infanterie, en infériorité numérique, a bien du mal à tenir, …
In the center, in numerical inferiority, my infantry is in great difficulty…
mais les dés me sont plutôt favorables face aux amis de Krupp,  et mes pertes légères.
…  but dice are rather favorable to me against Krupp’s friends ,  and my losses are light.

Il faut dire que la veille, dans le village voisin, une cérémonie de bénédiction a été organisée.
It must be said that the day before, in the neighboring village, a ceremony of blessing was organized.
Mais à la mi-journée les choses se compliquent. Mon observateur aperçoit, à l’aide de ses jumelles, les renforts autrichiens, ici l’infanterie Tyrolienne…
But at midday things get complicated. My observer sees, with the help of his binoculars, the Austrian reinforcements, here the Tyrolean infantry …
Ajoutons à cela que les amis de Krupp sont de plus en plus nombreux…Leur cible?
Add to this that the friends of Krupp are more and more numerous …Their target?
Cette colonne de renforts, des marins, qui arrive à pont nommé pour protéger le pont de l’est!
This column of reinforcements, sailors, which arrives to protect the east bridge!
Car la situation est délicate, je pourrai perdre les deux ponts si le moral de mes troupes flanche sous les tirs incessants des allemands…
Because the situation is delicate, I can lose the two bridges if the morale of my troops flanks under the incessant shooting of the Germans …
Mes troupes reculent de toutes parts en effet, et ces renforts seront décisifs.
My troops are retreating on all sides, and these reinforcements will be decisive.

Décisifs car grâce aux renforts la situation se stabilise, les Allemands n’ont plus assez de force pour entreprendre de nouveaux assauts, leurs pertes sont trop élevées.
Decisive because thanks to the reinforcements the situation stabilizes, the Germans do not have enough strength to undertake new assaults, their losses are too high.

Alors les tirs, ici une mitrailleuse autrichienne, se font plus sporadiques…
Then the shots, here an Austrian machine gun, becaome more sporadic …

Et mes troupes, ici mitrailleuses et automitrailleuse, harassées mais victorieuses, deviennent peu à peu muettes autour d’une rivière redevenant paisible…
Then my troops, here machine-guns and armored car, harassed but victorious, become little by little dumb around a river once again becoming peaceful …
Une victoire fêtée (à la Vodka) par ce même état-major russe, qui pose pour la photo pour l’occasion.
A victory celebrated (with Vodka) by this same Russian staff, posing for the photo for the occasion.
Победа праздновал Российской Genaral, позируя для картины.

La rivière est redevenue paisible même si les bâtiments porteront longtemps les stigmates des combats et des bombardements…mais c’est une autre histoire!
The river has become peaceful again even if the buildings will long carry the stigma of fighting and bombing … but that’s another story!
Merci à tous, thanks, danke, спасибо!


Phil.

Voilà, j’en profite pour vous conseiller un livre que j’ai dévoré cet été, “Au revoir là-haut”, roman sur fond d’après-guerre de 14-18...

Le film, de Monsieur Dupontel, vient de 
sortir…pas encore vu par contre…


Et pour finir, nous avons eu la joie de recevoir la visite de Denis Cunningham, de New York, lors de son passage en France…Alors nous aussi on a posé pour la photo (sans vodka!)

And finally, we had the pleasure to receive Denis Cunningham from New York ( vtsaogames), during his visit in France … So we also posed for the photo (without vodka!)

Ronie, Cédric, Serge, Christophe, Denis, Alex, Benoit et Phil.
Phil.

A warm welcome to Norm…

September 1914, a peaceful river…Sept 1914, une rivière paisible…Семь 1914 года, мирная река.

Posted on November 1st, 2017 under , . Posted by

L’état major russe organise la défense. Son point d’appui : la rivière. Нет снижение”
The Russian General Staff is organizing the defense. Its fulcrum: the river.Нет снижение”
A quelques kilomètres l’état major allemand s’organise lui aussi. Im Angriff!”
A few kilometers away the German General Staff is also taking decisions..Im Angriff!”

Les Allemands s’appuient, eux, sur le rail et la route pour accueillir les renforts.
The Germans rely on the rail and road to accommodate the reinforcements.
Car il leur faudra beaucoup d’hommes pour vaincre mes Russes, prêts derrière les berges.
Because they will need many men to defeat my Russians, ready behind the banks.

Et en retrait de ces berges, je dispose de deux atouts de poids. Du lourd, du très lourd!
And set back from these banks, I have two trump cards. Heavy, very heavy!

Bonjour à tous. Nous sommes aujourd’hui en 1914, quelque part en Pologne.
Une guerre vient de commencer, la première à embraser le monde entier.
Pour l’instant c’est autour d’une rivière que parleront les armes.
D’un côté de cette rivière les Allemands joués par Serge et Christophe.
Sur l’autre rive je joue les Russes…Deux ponts, deux objectifs…
Пойдем!
Hello everyone. Today we are in 1914, somewhere in Poland.
A war has just begun, the first to blaze the whole world.
For the moment it is around a river that will speak the arms.
On one side of this river the Germans played by Serge and Christophe.
On the other bank I play the Russians…Two bridges, two objectives…
Пойдем!

Le plan allemand, objectifs les ponts, je gagne la partie si j’en tiens encore un à la fin…
The German plan, bridges are the objectives, I win the game if I still have one at the end …

Les premiers mouvements allemands. Même à travers bois, nos canons causent des dégâts…
The first German movements. Even through the trees, our cannons cause damage …
Et certains essaient même de progresser en terrain découvert…Les trous d’obus prolifèrent!
And some even try to progress in open terrain … The holes of shells proliferate!
Au centre mon infanterie, en infériorité numérique, a bien du mal à tenir, …
In the center, in numerical inferiority, my infantry is in great difficulty…
mais les dés me sont plutôt favorables face aux amis de Krupp,  et mes pertes légères.
…  but dice are rather favorable to me against Krupp’s friends ,  and my losses are light.

Il faut dire que la veille, dans le village voisin, une cérémonie de bénédiction a été organisée.
It must be said that the day before, in the neighboring village, a ceremony of blessing was organized.
Mais à la mi-journée les choses se compliquent. Mon observateur aperçoit, à l’aide de ses jumelles, les renforts autrichiens, ici l’infanterie Tyrolienne…
But at midday things get complicated. My observer sees, with the help of his binoculars, the Austrian reinforcements, here the Tyrolean infantry …
Ajoutons à cela que les amis de Krupp sont de plus en plus nombreux…Leur cible?
Add to this that the friends of Krupp are more and more numerous …Their target?
Cette colonne de renforts, des marins, qui arrive à pont nommé pour protéger le pont de l’est!
This column of reinforcements, sailors, which arrives to protect the east bridge!
Car la situation est délicate, je pourrai perdre les deux ponts si le moral de mes troupes flanche sous les tirs incessants des allemands…
Because the situation is delicate, I can lose the two bridges if the morale of my troops flanks under the incessant shooting of the Germans …
Mes troupes reculent de toutes parts en effet, et ces renforts seront décisifs.
My troops are retreating on all sides, and these reinforcements will be decisive.

Décisifs car grâce aux renforts la situation se stabilise, les Allemands n’ont plus assez de force pour entreprendre de nouveaux assauts, leurs pertes sont trop élevées.
Decisive because thanks to the reinforcements the situation stabilizes, the Germans do not have enough strength to undertake new assaults, their losses are too high.

Alors les tirs, ici une mitrailleuse autrichienne, se font plus sporadiques…
Then the shots, here an Austrian machine gun, becaome more sporadic …

Et mes troupes, ici mitrailleuses et automitrailleuse, harassées mais victorieuses, deviennent peu à peu muettes autour d’une rivière redevenant paisible…
Then my troops, here machine-guns and armored car, harassed but victorious, become little by little dumb around a river once again becoming peaceful …
Une victoire fêtée (à la Vodka) par ce même état-major russe, qui pose pour la photo pour l’occasion.
A victory celebrated (with Vodka) by this same Russian staff, posing for the photo for the occasion.
Победа праздновал Российской Genaral, позируя для картины.

La rivière est redevenue paisible même si les bâtiments porteront longtemps les stigmates des combats et des bombardements…mais c’est une autre histoire!
The river has become peaceful again even if the buildings will long carry the stigma of fighting and bombing … but that’s another story!
Merci à tous, thanks, danke, спасибо!


Phil.

Voilà, j’en profite pour vous conseiller un livre que j’ai dévoré cet été, “Au revoir là-haut”, roman sur fond d’après-guerre de 14-18...

Le film, de Monsieur Dupontel, vient de 
sortir…pas encore vu par contre…


Et pour finir, nous avons eu la joie de recevoir la visite de Dennis Cunningham, de New York, lors de son passage en France…Alors nous aussi on a posé pour la photo (sans vodka!)

And finally, we had the pleasure to receive Dennis Cunningham from New York , during his visit in France … So we also posed for the photo (without vodka!)

Ronie, Cédric, Serge, Christophe, Dennis, Alex, Benoit et Phil.
Phil.

A warm welcome to Norm…

Varey, 1325.

Posted on October 17th, 2017 under , . Posted by

The rams of Edward, count of Savoy were not enough to shake the walls …
Les béliers d’ Edouard, comte de Savoie n’ont pas suffit à faire trembler les murs…
Alors le siège s’éternise…Le camp savoyard est installé, entre ripailles et repos.
Then the siege drags on … The Savoyard camp is set up, between revelry and rest.

Le château de Varey n’a pu être pris par la force…
The castle of Varey could not be taken by force …

Il sera donc pris par le temps…
It will be taken by time …
Bonjour à tous,
La bataille de Varey ce jour, jouée en démonstration aux Journées du Patrimoine.
Sieurs Benoit et Cédric sont les Savoyards et Bourguignons, assiégeants…
Du côté Dauphiné je joue aux côté d’Alex, alias Raymond des Baux.
La partie commence lorsque nous arrivons en vue du château, pour le libérer…

Hello everyone,
The battle of Varey this day, played in demonstration at the Days of the Patrimony.
Sieurs Benoit and Cédric are the Savoyards and Burgundians, besieging …
On the Dauphiné side I play alongside Alex, aka Raymond des Baux.
The game begins when we arrive in sight of the castle, to release it …

Le château actuel, restauré au XIXème siècle.
The present castle, 
restored in the XIXth century.
Comme historiquement, les premiers combats sont ‘entre gentilshommes’, point de cette diablerie d’arbalète!
As historically, the first fights are ‘between gentlemen’, no devilish crossbow!

Mais ces marauds de Savoyards en profitent pour faire venir leurs renforts, 
des deux côtés les choses sérieuses vont pouvoir débuter.
But these savages of Savoyard take advantage to bring their reinforcements, 
on both sides serious things will be able to begin.
La partie fut jouée en démonstration au château des Allymes (vois article précédent), avec le nom et le blason de chaque personnage impliqué. A gauche le village de St Jean le Vieux.
Game  played in demonstration at the castle of Allymes (see previous article), with the name and the coat of arms of each person involved. On the left is the village of St Jean le Vieux.
Les renforts passent donc devant les murailles de Varey…
The reinforcements then pass in front of the walls of Varey …
 Malpeste, nous avons beau les viser, ces renforts cavalent trop loin de nous…Peu d’entre eux seront navrés!
Ouch, our target cavalate too far from us … Only a few of them are hurted!

Et les voilà ces armes diaboliques, l’ennemi investit les champs et nous prend pour cible.
And these are these diabolical weapons, the enemy invests the fields and targets us.

La bataille est alors engagée de toutes parts, et notre armée de libération est en mauvaise posture. Même nos chevaliers, le gratin dauphinois en quelque sorte, ont de lourdes pertes!
The battle is then on all sides, and our Liberation Army is in a bad position, eve, our knights are suffering!
Il est l’heure de tenter une sortie, freinée par quelques paysans que nous avons tôt fait d’occir!
It is time to try an exit, braked by some peasants…soon dispersed!

L’ennemi, pris en tenaille, se prend enfin à douter de sa victoire!
The enemy, caught in a pincer, at last ebgins to doubt his victory!

Ce ne sont plus que cris, bruits de ferraille martelée et gémissements sur tout le champ de bataille, l’issue est longtemps incertaine…
They are nothing but cries, sounds of hammered scrap and groans on the whole field of battle, the issue is long uncertain …

Mais bientôt l’ennemi détale, et nous le poursuivons jusques au camp, détruisant les tentes, poursuivant les survivants, moultes seront navrés ou occis, même ce bœuf bourguignon…
But soon the enemy detracts, and we pursue him to the camp, destroying the tents, pursuing the survivors, many of them are slayed, even this Burgundy beef …

Cette tapisserie retrouvée dans une vieille malle du château en témoigne, une fin tragique pour le camp d’Edouard…
This tapestry found in an old trunk of the castle testifies, a tragic end for the camp of Edward …
Merci à tous!

Phil.



Ah oui, j’oubliais…Pour ceux qui connaissent notre belle région, 
elle est souvent habitée par le brouillard, et lorsque se profile la pleine Lune,
dans les Dombes, d’étranges légendes racontent que…
Oh yes, I forgot … For those who know our beautiful region,
it is often inhabited by fog, and when the full moon is formed,
in the Dombes, strange legends tell that …

Certains ont cru apercevoir des mort-vivants sortir du cimetière de Saint Jean, non loin de l’ancien camp, certains affublés des armoiries de la Savoie…Mais c’est une autre histoire!
Some thought they’ve seen some undeads coming out of the cemetery of Saint Jean, not far from the old camp, some dressed in the coat of arms of Savoy … But that’s another story!

To finish, with a little advance …Happy Halloween!
Welcome to Sylvain, Peter, …!

Varey, 1325.

Posted on October 17th, 2017 under , . Posted by

The rams of Edward, count of Savoy were not enough to shake the walls …
Les béliers d’ Edouard, comte de Savoie n’ont pas suffit à faire trembler les murs…
Alors le siège s’éternise…Le camp savoyard est installé, entre ripailles et repos.
Then the siege drags on … The Savoyard camp is set up, between revelry and rest.

Le château de Varey n’a pu être pris par la force…
The castle of Varey could not be taken by force …

Il sera donc pris par le temps…
It will be taken by time …
Bonjour à tous,
La bataille de Varey ce jour, jouée en démonstration aux Journées du Patrimoine.
Sieurs Benoit et Cédric sont les Savoyards et Bourguignons, assiégeants…
Du côté Dauphiné je joue aux côté d’Alex, alias Raymond des Baux.
La partie commence lorsque nous arrivons en vue du château, pour le libérer…

Hello everyone,
The battle of Varey this day, played in demonstration at the Days of the Patrimony.
Sieurs Benoit and Cédric are the Savoyards and Burgundians, besieging …
On the Dauphiné side I play alongside Alex, aka Raymond des Baux.
The game begins when we arrive in sight of the castle, to release it …

Le château actuel, restauré au XIXème siècle.
The present castle, 
restored in the XIXth century.
Comme historiquement, les premiers combats sont ‘entre gentilshommes’, point de cette diablerie d’arbalète!
As historically, the first fights are ‘between gentlemen’, no devilish crossbow!

Mais ces marauds de Savoyards en profitent pour faire venir leurs renforts, 
des deux côtés les choses sérieuses vont pouvoir débuter.
But these savages of Savoyard take advantage to bring their reinforcements, 
on both sides serious things will be able to begin.
La partie fut jouée en démonstration au château des Allymes (vois article précédent), avec le nom et le blason de chaque personnage impliqué. A gauche le village de St Jean le Vieux.
Game  played in demonstration at the castle of Allymes (see previous article), with the name and the coat of arms of each person involved. On the left is the village of St Jean le Vieux.
Les renforts passent donc devant les murailles de Varey…
The reinforcements then pass in front of the walls of Varey …
 Malpeste, nous avons beau les viser, ces renforts cavalent trop loin de nous…Peu d’entre eux seront navrés!
Ouch, our target cavalate too far from us … Only a few of them are hurted!

Et les voilà ces armes diaboliques, l’ennemi investit les champs et nous prend pour cible.
And these are these diabolical weapons, the enemy invests the fields and targets us.

La bataille est alors engagée de toutes parts, et notre armée de libération est en mauvaise posture. Même nos chevaliers, le gratin dauphinois en quelque sorte, ont de lourdes pertes!
The battle is then on all sides, and our Liberation Army is in a bad position, eve, our knights are suffering!
Il est l’heure de tenter une sortie, freinée par quelques paysans que nous avons tôt fait d’occir!
It is time to try an exit, braked by some peasants…soon dispersed!

L’ennemi, pris en tenaille, se prend enfin à douter de sa victoire!
The enemy, caught in a pincer, at last ebgins to doubt his victory!

Ce ne sont plus que cris, bruits de ferraille martelée et gémissements sur tout le champ de bataille, l’issue est longtemps incertaine…
They are nothing but cries, sounds of hammered scrap and groans on the whole field of battle, the issue is long uncertain …

Mais bientôt l’ennemi détale, et nous le poursuivons jusques au camp, détruisant les tentes, poursuivant les survivants, moultes seront navrés ou occis, même ce bœuf bourguignon…
But soon the enemy detracts, and we pursue him to the camp, destroying the tents, pursuing the survivors, many of them are slayed, even this Burgundy beef …

Cette tapisserie retrouvée dans une vieille malle du château en témoigne, une fin tragique pour le camp d’Edouard…
This tapestry found in an old trunk of the castle testifies, a tragic end for the camp of Edward …
Merci à tous!

Phil.



Ah oui, j’oubliais…Pour ceux qui connaissent notre belle région, 
elle est souvent habitée par le brouillard, et lorsque se profile la pleine Lune,
dans les Dombes, d’étranges légendes racontent que…
Oh yes, I forgot … For those who know our beautiful region,
it is often inhabited by fog, and when the full moon is formed,
in the Dombes, strange legends tell that …

Certains ont cru apercevoir des mort-vivants sortir du cimetière de Saint Jean, non loin de l’ancien camp, certains affublés des armoiries de la Savoie…Mais c’est une autre histoire!
Some thought they’ve seen some undeads coming out of the cemetery of Saint Jean, not far from the old camp, some dressed in the coat of arms of Savoy … But that’s another story!

To finish, with a little advance …Happy Halloween!
Welcome to Sylvain, Peter, …!

19 juin 1815, Bierges, dans l’ombre de Waterloo. Bierges, in the shadow of Waterloo.

Posted on September 29th, 2017 under , . Posted by

“Allez messieurs, en place et Vive l’Empereur!”

“In der Position, und töten die Menschenfresser !”

Protégés par leur écran de tirailleurs, l’infanterie française progresse.
Protected by their screens of skirmishers, the French infantry progresses.

La discipline prussienne face à la Furia Francese…ou du moins ce qu’il en reste…
The Prussian discipline facing the Furia Francese … or at least what remains of it …

Ce qu’il en reste, tout est dit…Bonjour à tous!
En ce 19 juin 1815 les Français entendent bien culbuter les Prussiens de Thielmann.
La veille s’est déroulée une bataille, mais l’issue n’est pas encore connue.
Alors “Vive l’Empereur” entend-on du côté de Jean-Phi, Benoit et Alex.
“Vorwartz” sera notre devise à nous, Christophe, Serge, Ronnie…et moi-même!
What’s left of it, everything is said … Hello everyone!
On this June 19th, 1815, the French want to overthrow the Prussians of Thielmann.
The day before was a battle, but the issue is not yet known.
Then “Vive l’Empereur” is heard on the side of Jean-Phi, Benoit and Alex.
“Vorwartz” will be our motto for us, Christophe, Serge, Ronnie … and myself!

Après deux tours, la situation : en rouge les objectifs géographiques…A nous de les tenir!
The situation after 2 turns : geographic objectives in red…We must hold them!

Nos Autrichiens peuvent perdre leur couvre-chef, mais pas le village!
Our Austrians may lose their headgear, but not the village!

En seulement quelques tours, les Français s’emparent facilement des premiers points de victoire. 
In only a few turns, the French easily seize the first points of victory.
Alors, pleine d’allant, notre cavalerie prussienne est envoyée pour ralentir l’ennemi.
Then, full of rush, our Prussian cavalry is sent to slow down the enemy.

Mais les pauvres auront fort à faire face à la division de cavalerie Pajol.
But the poor will have to face Pajol cavalry division.
L’état-major coalisé est inquiet, les Français progressent trop vite…
The coalition headquarters is worried, the French are moving too fast …

Les lancers de dés sont déjà déterminants, regards tendus entre les généraux Gérard et Thielman et conciliabules au second plan…L’ issue est incertaine!
The dice throws are already decisive, tight looks between generals Gerard and 
Thielman, and council in the background … The issue is uncertain!

L’aile gauche française et le croisement des routes : ici leur avancée est pour l’instant freinée, mais non d’être stoppée, et nos points de victoire s’envolent!
The French left wing and the crossroads: here their advance is for now braked, but not stopped, and our victory points are flying away!

“Mon général!”…En pleine confiance, les Français reçoivent alors un message…
“Mon général!”…In full confidence, the French receive a message …

L’ estafette leur apporte une nouvelle inattendue : l’Empereur a été battu la veille à Waterloo, -2 au moral pour eux pendant 2 tours!
The courier brings them an unexpected news: 
the Emperor was beaten at Waterloo the day before, -2 morale for them for 2 turns!

L’hésitation des Français est tangible, certains restent interdits devant nous…Feuer!
The hesitation of the French is tangible, some of them are immobile before us …Feuer!
Il reste 4 tours de jeu, nos Prussiens ont du céder beaucoup de terrain, mais cette hésitation française nous permet de reprendre espoir…
There are 4 rounds of play, our Prussians have lost a lot of ground, 
but this French hesitation allows us to regain hope …

L’occasion d’engager nos dernières réserves au croisement, point de victoire disputé.
The opportunity to commit our last reserves to the crossroads, essential vicrory point.
Finalement les feux redoublent d’intensité, la dernière offensive française décidera du sort de la bataille…aux cris de ‘Vive l’Empereur’ les Français cherchent une ultime victoire.
Finally the fires redouble in intensity, the last French offensive will decide the fate of the battle … to the cries of ‘Vive l’Empereur‘ the French seek a final victory.
Les derniers tours sont le théâtre d’indescriptibles et mortels combats…
The last rounds are the theater of indescribable and mortal fights …

Rythmés par nos artilleurs qui auront finalement le dernier mot, 
pilonnant des Français de plus en plus affaiblis moralement.
Rhythmized by our gunners who will finally have the last word, 
pounding more and more French people morally weakened.

Et les derniers drapeaux flottant sur le champ de bataille sont nôtres, victoire!
And the last flags floating on the battlefield are ours, victory!

La poursuite est alors engagée en ce 19 juin 1815. Beaucoup de morts inutiles, l’Europe a déjà les yeux tournés vers Sainte Hélène, ou vers le traité de Vienne…mais c’est une autre histoire!
Pursuit is then begun on June 19, 1815. Many useless deaths, Europe already had its eyes turned towards Saint Helena, or towards the Treaty of Vienna … but that’s another story!


Merci à tous!

Phil.

And welcome to X-BriX!

19 juin 1815, Bierges, dans l’ombre de Waterloo. Bierges, in the shadow of Waterloo.

Posted on September 29th, 2017 under , . Posted by

“Allez messieurs, en place et Vive l’Empereur!”

“In der Position, und töten die Menschenfresser !”

Protégés par leur écran de tirailleurs, l’infanterie française progresse.
Protected by their screens of skirmishers, the French infantry progresses.

La discipline prussienne face à la Furia Francese…ou du moins ce qu’il en reste…
The Prussian discipline facing the Furia Francese … or at least what remains of it …

Ce qu’il en reste, tout est dit…Bonjour à tous!
En ce 19 juin 1815 les Français entendent bien culbuter les Prussiens de Thielmann.
La veille s’est déroulée une bataille, mais l’issue n’est pas encore connue.
Alors “Vive l’Empereur” entend-on du côté de Jean-Phi, Benoit et Alex.
“Vorwartz” sera notre devise à nous, Christophe, Serge, Ronnie…et moi-même!
What’s left of it, everything is said … Hello everyone!
On this June 19th, 1815, the French want to overthrow the Prussians of Thielmann.
The day before was a battle, but the issue is not yet known.
Then “Vive l’Empereur” is heard on the side of Jean-Phi, Benoit and Alex.
“Vorwartz” will be our motto for us, Christophe, Serge, Ronnie … and myself!

Après deux tours, la situation : en rouge les objectifs géographiques…A nous de les tenir!
The situation after 2 turns : geographic objectives in red…We must hold them!

Nos Autrichiens peuvent perdre leur couvre-chef, mais pas le village!
Our Austrians may lose their headgear, but not the village!

En seulement quelques tours, les Français s’emparent facilement des premiers points de victoire. 
In only a few turns, the French easily seize the first points of victory.
Alors, pleine d’allant, notre cavalerie prussienne est envoyée pour ralentir l’ennemi.
Then, full of rush, our Prussian cavalry is sent to slow down the enemy.

Mais les pauvres auront fort à faire face à la division de cavalerie Pajol.
But the poor will have to face Pajol cavalry division.
L’état-major coalisé est inquiet, les Français progressent trop vite…
The coalition headquarters is worried, the French are moving too fast …

Les lancers de dés sont déjà déterminants, regards tendus entre les généraux Gérard et Thielman et conciliabules au second plan…L’ issue est incertaine!
The dice throws are already decisive, tight looks between generals Gerard and 
Thielman, and council in the background … The issue is uncertain!

L’aile gauche française et le croisement des routes : ici leur avancée est pour l’instant freinée, mais non d’être stoppée, et nos points de victoire s’envolent!
The French left wing and the crossroads: here their advance is for now braked, but not stopped, and our victory points are flying away!

“Mon général!”…En pleine confiance, les Français reçoivent alors un message…
“Mon général!”…In full confidence, the French receive a message …

L’ estafette leur apporte une nouvelle inattendue : l’Empereur a été battu la veille à Waterloo, -2 au moral pour eux pendant 2 tours!
The courier brings them an unexpected news: 
the Emperor was beaten at Waterloo the day before, -2 morale for them for 2 turns!

L’hésitation des Français est tangible, certains restent interdits devant nous…Feuer!
The hesitation of the French is tangible, some of them are immobile before us …Feuer!
Il reste 4 tours de jeu, nos Prussiens ont du céder beaucoup de terrain, mais cette hésitation française nous permet de reprendre espoir…
There are 4 rounds of play, our Prussians have lost a lot of ground, 
but this French hesitation allows us to regain hope …

L’occasion d’engager nos dernières réserves au croisement, point de victoire disputé.
The opportunity to commit our last reserves to the crossroads, essential vicrory point.
Finalement les feux redoublent d’intensité, la dernière offensive française décidera du sort de la bataille…aux cris de ‘Vive l’Empereur’ les Français cherchent une ultime victoire.
Finally the fires redouble in intensity, the last French offensive will decide the fate of the battle … to the cries of ‘Vive l’Empereur‘ the French seek a final victory.
Les derniers tours sont le théâtre d’indescriptibles et mortels combats…
The last rounds are the theater of indescribable and mortal fights …

Rythmés par nos artilleurs qui auront finalement le dernier mot, 
pilonnant des Français de plus en plus affaiblis moralement.
Rhythmized by our gunners who will finally have the last word, 
pounding more and more French people morally weakened.

Et les derniers drapeaux flottant sur le champ de bataille sont nôtres, victoire!
And the last flags floating on the battlefield are ours, victory!

La poursuite est alors engagée en ce 19 juin 1815. Beaucoup de morts inutiles, l’Europe a déjà les yeux tournés vers Sainte Hélène, ou vers le traité de Vienne…mais c’est une autre histoire!
Pursuit is then begun on June 19, 1815. Many useless deaths, Europe already had its eyes turned towards Saint Helena, or towards the Treaty of Vienna … but that’s another story!


Merci à tous!

Phil.

And welcome to X-BriX!

1943, saving Colonel Heinrich, Bolt Action! 1943, il faut sauver le colonel Heinrich, Bolt Action!

Posted on September 2nd, 2017 under , . Posted by

Fresh morning breeze…Colonel Heinrich takes a look in the neighborhood …Fraîche brise matinale…Le colonel Heinrich jette un œil (un seul…) aux alentours…Il aperçoit des vestiges des combats de la veille, ici un Brummbar encore fuman…

1857 – Napoleon III in Kabylia : at the 11th hour… Napoléon III en Kabylie : à la onzième heure…

Posted on August 17th, 2017 under , . Posted by

From the rooftops of the village of El Jayr, the sentinels see suspicious clouds of dust.Des toits du village d’El Jayr, les sentinelles aperçoivent des nuages de poussière suspects.Habiles sur des chameaux comme sur des chevaux, des cavaliers sortent …