Posts Tagged ‘Louis XIV’

1684, un bastion en pleine tempête…A stronghold in the storm.

Posted on May 21st, 2018 under , . Posted by

Le bastion. Mes Prussiens. Et la tempête qui arrive…The bastion. My Prussians. And the storm coming …Une  tempête aux multiples visages. Cavaliers des steppes, Sipahis, Delhis et Akinjis…A storm with many faces. Steppes Riders, Sipahis,…

1685…A rampart against the Janissaries… Un rempart contre les Janissaires…

Posted on March 13th, 2018 under , . Posted by

We waited for them in the early morning …On les a attendu dès le petit matin…Depuis notre double rangée de fortifications.From our double row of fortifications.La première ligne, devant les murailles, histoire de placer nos canons de manière effica…

1684-A la neuvième heure le Raab tu franchiras ! At the ninth hour the Raab you will cross!

Posted on January 20th, 2018 under , . Posted by

♫ Sweet Polish melody in the morning sun for the awakening of the troops ☼♫ Douce mélodie polonaise au soleil du matin pour le réveil des troupes.☼Un peu plus loin…C’est un grand jour pour la Sublime Porte, faites chanter la poudre!A little…

1687 – Ainsi volent les hussards – So fly the Hussars…

Posted on November 18th, 2017 under , . Posted by

In the cool morning, in the Hungarian plains, at the rhythm of the drum …
A la fraîcheur du matin, dans les plaines hongroises, au rythme du tambour…

…Et des sabots des chevaux…
… and hooves of horses …

…Ils se sont approchés de mon village, heureusement fortifié…
… They approached my village, fortunately fortified …
…mais tenu par de simples paysans, équipés de quelques mousquets mais surtout de piques.
… but held by simple peasants, equipped with some muskets…and many pikes.

L’inquiétude et la peur se lisaient sur le visage de mes hommes en ce matin frais.
Anxiety and fear were on my men’s faces in this fresh morning.

Inquiétude justifiée, leurs uniformes sont superbes, mais de voir les délices turcs de près n’est jamais bon signe…
Worry justified, their uniforms are superb, but seeing the Turkish delights up close is never a good sign …
Fort heureusement, j’avais moi aussi ma cavalerie…toutes ailes déployées ils volent au secours de mes miliciens accompagnés de leur stridente mélodie…
Fortunately, I too had my cavalry … all wings spread they fly to the aid of my militia accompanied by their strident melody…

A ce propos, je tiens à signaler le travail remarquable d’un de mes ancêtres, 
Philémon R., dessinateur Prussien méconnu de cette époque…
In this regard, I want to point out the remarkable work of one of my ancestors,
Philémon R., unknown Prussian draftsman of that time …

C’est grâce à ses dessins, parfois usés par le temps, que nous avons pu retracer cette bataille.
Thanks to his drawings, sometimes used by the time, that we could trace this battle.

Une bataille jouée par Serge le Tartare et Christophe le Turc,
Face à eux une coalition menée par moi-même.
Nous sommes en Europe centrale, à la fin du XVIIème siècle,
Au milieu d’une guerre bientôt surnommé…La Grande Guerre Turque…

A battle played by Serge the Tartare and Christophe the Turk,
Facing them a coalition led by myself.
We are in Central Europe at the end of the 17th century,
In the middle of a war soon nicknamed … The Great Turkish War …

La bataille, à 11h00. Les Turcs attaquent, points de victoire le village central et les pertes infligées à l’ennemi.
The battle, at 11:00. The Turks attack, victory points the central village and the losses inflicted on the enemy.

A droite, tout se passe au mieux, j’ai pu investir un hameau, et mes Hannovriens sont sereins.
On the right, everything’s going well, I have invested a hamlet, and my Hannovrians are serene.
Même si certains se font charger par les terribles Tartares.
Even if some are charged by the terrible Tartars.
Le centre, après quelques mouvements d’approche.
The center, after a few approaching moves…

Et bientôt les lignes de cavalerie se font face, menaçantes, provocantes, impatientes…
And soon the cavalry lines face each other, threatening, provocative, impatient …

Pendant que mon village est la proie de tirs intenses, mes milices ont bien du mal à tenir.
While my village is under intense fire, my militias are struggling to keep up.
Puis les corps à corps sont meurtriers, janissaires et miliciens s’entre tuent pendant 2 tours…
Then the melees are murderous, janissaries and militiamen kill each other for 2 turns …

2 tours qui me suffiront pour amener des renforts prussiens, la contre attaque est lancée!
2 turns that will be enough for me to bring Prussian reinforcements, the counterattack’s launched!

La situation en début d’après-midi : la marche turque est freinée, mais pas stoppée, et mes hussards, fatigués, sont laissés au repos à l’arrière.
The situation at the beginning of the afternoon: the Turkish march is slowed down, but not stopped, and my hussars, tired, are left in second line.

Mais au moment où tout se passait au mieux…”Colonel, schlechte Nachrichten!
But when everything was going well …Colonel, schlechte Nachrichten!

Verstärkungen kommen an!

Le Pacha adverse, haut en couleurs, m’avait en effet réservé une surprise de taille…
The opposing Pacha, colorful, had indeed a big surprise for me…
Une nouvelle aile entière de Tartares, féroces et véloces, se projette sur le centre…
A whole new wing of Tartars, ferocious and swift, is projected on the center …
Ajoutons à cela que depuis 3 tours mes Prussiens un moment fringants se font méchamment pilonner par d’énormes canons…et commencent sérieusement à douter de la victoire…
Add to that that since 3 rounds my Prussians – previusly dashing – are being viciously pounded by huge and impressive guns … and begin to seriously doubt the victory …
A moi d’engager mes ultimes réserves, le calibre n’est pas le même malheureusement.
My turn to engage my ultimate reserves, the caliber is not the same unfortunately.

Mais le sifflement des ailes de mes hussards, encore fatigués mais vaillants, fera son effet sur les Tartares qui finalement se replient après quelques charges.
But the hissing of the wings of my hussars, still tired but valiant, will have an effect on the Tartars who finally fall back after some charges.

C’est sur un bruit de tonnerre, le sabot de mes cuirassiers autrichiens, que s’achèvera cette partie, ils réussissent à mettre en déroute, non sans mal, les derniers Janissaires…
It is on a sound of thunder, the hoof of my Austrian cuirassiers, that this game will end, they succeed in routing, not without difficulty, the last Janissaries …
Dernier parchemin de mon ancêtre, qu’il a intitulé “Ainsi volent les hussards”…
Last parchment of my ancestor, which he titled “So fly the hussars” …

Voilà, les parchemins sont remis au grenier, les hussards s’envoleront 
peut-être vers d’autres victoires, un autre jour…pour une autre histoire.

Here, the scrolls are put back in the attic, the hussars may 
fly to other victories, another day … for another story.


Merci!

Phil.

1687 – Ainsi volent les hussards – So fly the Hussars…

Posted on November 18th, 2017 under , . Posted by

In the cool morning, in the Hungarian plains, at the rhythm of the drum …
A la fraîcheur du matin, dans les plaines hongroises, au rythme du tambour…

…Et des sabots des chevaux…
… and hooves of horses …

…Ils se sont approchés de mon village, heureusement fortifié…
… They approached my village, fortunately fortified …
…mais tenu par de simples paysans, équipés de quelques mousquets mais surtout de piques.
… but held by simple peasants, equipped with some muskets…and many pikes.

L’inquiétude et la peur se lisaient sur le visage de mes hommes en ce matin frais.
Anxiety and fear were on my men’s faces in this fresh morning.

Inquiétude justifiée, leurs uniformes sont superbes, mais de voir les délices turcs de près n’est jamais bon signe…
Worry justified, their uniforms are superb, but seeing the Turkish delights up close is never a good sign …
Fort heureusement, j’avais moi aussi ma cavalerie…toutes ailes déployées ils volent au secours de mes miliciens accompagnés de leur stridente mélodie…
Fortunately, I too had my cavalry … all wings spread they fly to the aid of my militia accompanied by their strident melody…

A ce propos, je tiens à signaler le travail remarquable d’un de mes ancêtres, 
Philémon R., dessinateur Prussien méconnu de cette époque…
In this regard, I want to point out the remarkable work of one of my ancestors,
Philémon R., unknown Prussian draftsman of that time …

C’est grâce à ses dessins, parfois usés par le temps, que nous avons pu retracer cette bataille.
Thanks to his drawings, sometimes used by the time, that we could trace this battle.

Une bataille jouée par Serge le Tartare et Christophe le Turc,
Face à eux une coalition menée par moi-même.
Nous sommes en Europe centrale, à la fin du XVIIème siècle,
Au milieu d’une guerre bientôt surnommé…La Grande Guerre Turque…

A battle played by Serge the Tartare and Christophe the Turk,
Facing them a coalition led by myself.
We are in Central Europe at the end of the 17th century,
In the middle of a war soon nicknamed … The Great Turkish War …

La bataille, à 11h00. Les Turcs attaquent, points de victoire le village central et les pertes infligées à l’ennemi.
The battle, at 11:00. The Turks attack, victory points the central village and the losses inflicted on the enemy.

A droite, tout se passe au mieux, j’ai pu investir un hameau, et mes Hannovriens sont sereins.
On the right, everything’s going well, I have invested a hamlet, and my Hannovrians are serene.
Même si certains se font charger par les terribles Tartares.
Even if some are charged by the terrible Tartars.
Le centre, après quelques mouvements d’approche.
The center, after a few approaching moves…

Et bientôt les lignes de cavalerie se font face, menaçantes, provocantes, impatientes…
And soon the cavalry lines face each other, threatening, provocative, impatient …

Pendant que mon village est la proie de tirs intenses, mes milices ont bien du mal à tenir.
While my village is under intense fire, my militias are struggling to keep up.
Puis les corps à corps sont meurtriers, janissaires et miliciens s’entre tuent pendant 2 tours…
Then the melees are murderous, janissaries and militiamen kill each other for 2 turns …

2 tours qui me suffiront pour amener des renforts prussiens, la contre attaque est lancée!
2 turns that will be enough for me to bring Prussian reinforcements, the counterattack’s launched!

La situation en début d’après-midi : la marche turque est freinée, mais pas stoppée, et mes hussards, fatigués, sont laissés au repos à l’arrière.
The situation at the beginning of the afternoon: the Turkish march is slowed down, but not stopped, and my hussars, tired, are left in second line.

Mais au moment où tout se passait au mieux…”Colonel, schlechte Nachrichten!
But when everything was going well …Colonel, schlechte Nachrichten!

Verstärkungen kommen an!

Le Pacha adverse, haut en couleurs, m’avait en effet réservé une surprise de taille…
The opposing Pacha, colorful, had indeed a big surprise for me…
Une nouvelle aile entière de Tartares, féroces et véloces, se projette sur le centre…
A whole new wing of Tartars, ferocious and swift, is projected on the center …
Ajoutons à cela que depuis 3 tours mes Prussiens un moment fringants se font méchamment pilonner par d’énormes canons…et commencent sérieusement à douter de la victoire…
Add to that that since 3 rounds my Prussians – previusly dashing – are being viciously pounded by huge and impressive guns … and begin to seriously doubt the victory …
A moi d’engager mes ultimes réserves, le calibre n’est pas le même malheureusement.
My turn to engage my ultimate reserves, the caliber is not the same unfortunately.

Mais le sifflement des ailes de mes hussards, encore fatigués mais vaillants, fera son effet sur les Tartares qui finalement se replient après quelques charges.
But the hissing of the wings of my hussars, still tired but valiant, will have an effect on the Tartars who finally fall back after some charges.

C’est sur un bruit de tonnerre, le sabot de mes cuirassiers autrichiens, que s’achèvera cette partie, ils réussissent à mettre en déroute, non sans mal, les derniers Janissaires…
It is on a sound of thunder, the hoof of my Austrian cuirassiers, that this game will end, they succeed in routing, not without difficulty, the last Janissaries …
Dernier parchemin de mon ancêtre, qu’il a intitulé “Ainsi volent les hussards”…
Last parchment of my ancestor, which he titled “So fly the hussars” …

Voilà, les parchemins sont remis au grenier, les hussards s’envoleront 
peut-être vers d’autres victoires, un autre jour…pour une autre histoire.

Here, the scrolls are put back in the attic, the hussars may 
fly to other victories, another day … for another story.


Merci!

Phil.

Hoe the sails!…Hissez les voiles!

Posted on September 17th, 2017 under , , , , . Posted by

The ship is leaving the port …Navire Renaissance Langton.Bastarda, voiles et rames. Bastarda, sails and rowing.Salut à tous,Notre rentrée au club nous a permis d’apporter du sang neuf pour la nouvelle saison.Rapide présentation, après mes navires en …

1683 – Louis XIV and the Great Turkish War – Louis XIV et la Grande Guerre turque.

Posted on July 19th, 2017 under , . Posted by

Le chef turc, Kara Mustafa, donne ses ordres…The Turkish leader, Kara Mustafa, gives his orders …Et bientôt ses fiers cavaliers et fantassins se répandent dans la plaine.And soon his proud cavaliers and infantrymen flood the plain.Aidés de leurs vé…

Louis XIV…Powder, Pike and Pen…"La poudre, la Pique et la Plume"…

Posted on May 14th, 2017 under , . Posted by

La première ligne de défense française…rondins, barricades, canons et gourdins…The first French line of defense… logs, barricades, guns and clubs …Et derrière la première ligne piques et chevaux du Roi Soleil…A nous de les attaquer!And behind…

Louis XIV – Ocean’s 3 – 50

Posted on May 5th, 2017 under , , . Posted by

My camp : a tent, some water, food…and a nap well desserved!Mon camp : une tente, de l’eau, des vivres…et un repos bien mérité!Bonjour à tous,Mes dernières réalisations aujourd’hui,Un contingent prussien contre Louis XIV et une surprise…Tellement…

1691, Louis XIV…"Messieurs, l’heure du Roy"

Posted on January 7th, 2017 under , . Posted by

British are ready for the battle…Les Anglais sont prêts à se battre…Déjà au petit matin dans son carrosse et dans la brume, le Comte Ebon, troisième du nom, avait voulu dirigé les opérations et coordonner Anglais, Autrichiens, Bavarois et Ecossais….